_________________

  • : Snapshots
  • Snapshots
  • : Instantanés épars d'actualité expérimentale
  • Contact

V comme visiteurs



personnes sur Over-Blog.
  visiteur(s) sur ce blog.

Snapshots, un blog à vocation informativo-réflectivo-divertissante

Vous trouverez  dans la rubric à brac (colonne de gauche !) :

  • Snapshots : Ou comment je pense en temps réel, et comment ça n'est pas toujours heureux (mais je vais m'améliorer). Et puis des mises en lumière.
    Coups de gueule, coups de coeur : mes petites indignations et mes grands enthousiasmes.
  • J'ai testé pour vous... : le récit de mes aventures; last update : Vipassana.
    Relai d'investigation : pour l'instant, Loose change - retour sur le 11 septembre : la synthèse non-exhaustive de mes pérégrinations sur le web.
  • 1001 idées - pour une révolution pacifiste : rubrique à visée coopérative. Creusez-vous la cervelle !
    La culture qui élève  : retours et réflexions sur des documentaires, notamment du Festival Internationational du Film des Droits de l'Homme
  • Vertitude : des idées pour agir au quotidien pour l'environnement, des informations.
  • Science en marche : innovations, enjeux, ratés et insolites.
    Politique(s) français(e) : le jour de gloire de la patrie n'est pas arrivé.
    Europe et pré-Europe : petites et grandes histoire(s) et préhistoire(s) de l'Europe
    Etats-des(Unis) : Outre-atlantique
    Mémos d'outre-monde : ailleurs aussi, le monde bouge.
  • Insolites et inutiles : le best-of des dépèches divertissantes et/ou inconsistantes
  • Albums photos - dans la colonne de droite. Voyages littéraires...

    La liste des articles est disponible
    ici.
    Vous voulez me contacter ? Clickez
    ici.
    Vous voulez être tenu au courant ? Inscrivez-vous à ma Niouzeletter.
    Et surtout, surtout, laissez-moi vos commentaires.

20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 09:10

Source : Le Monde du 19/09/07

Les cellules souches pourraient régénérer les poumons endommagés

Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à implanter dans des poumons de souris des cellules pulmonaires obtenues à partir de cellules souches embryonnaires, une réussite qui donne de l'espoir pour le traitement des maladies respiratoires chez les humains.

 

C'est une équipe de l'Imperial College de Londres qui a réalisé ce travail, présenté, mardi 18 septembre, à Stockholm, lors du congrès annuel de la Société européenne de pneumologie (ERS), un rassemblement de quelque 15 000 médecins cliniciens, chercheurs, physiothérapeutes et représentants de l'industrie pharmaceutique, venus d'une centaine de pays.

Après avoir cultivé des cellules souches embryonnaires de souris afin qu'elles se spécialisent en cellules pulmonaires, les chercheurs de l'Imperial College les ont injectées dans les veines de souris ayant reçu une substance toxique endommageant leurs poumons.

Deux jours plus tard, ils ont constaté que les cellules pulmonaires étaient venues se loger dans les poumons des rongeurs. Aucune de ces cellules "n'a été retrouvée dans les autres organes des souris, ce qui prouve le haut degré de spécialisation de ces cellules, qui ne se greffent que sur leur cible, le poumon", a souligné l'ERS dans un communiqué, estimant que cette réussite représentait un "immense espoir" pour l'homme.

De nombreuses maladies pulmonaires chroniques sont à l'heure actuelle incurables. Seules les greffes, opérations lourdes et coûteuses, peuvent y remédier. Si l'ingénierie tissulaire et la thérapie par cellules souches ont déjà obtenu des résultats encourageants dans plusieurs domaines, quoique essentiellement sur des modèles animaux, les maladies respiratoires n'ont jusqu'à présent pas bénéficié de ces nouvelles voies thérapeutiques. "Le poumon est une cible très difficile pour les chercheurs en ingénierie tissulaire", a expliqué Sile Lane, de l'équipe de l'Imperial College. Notamment parce que cet organe, hautement complexe, réunit une grande diversité de cellules, dont certaines ont un renouvellement très lent."

La possibilité de régénérer des poumons endommagés pourrait bénéficier à des dizaines de millions de personnes à travers le monde, estime l'ERS, qui précise que les maladies de l'appareil respiratoire constituent la première cause de mortalité à la surface du globe. Si l'on ne s'en tient qu'à l'Europe, elles coûtent à la collectivité près de 100 milliards d'euros chaque année. Les chercheurs britanniques soulignent cependant que si la voie des cellules souches est désormais ouverte en pneumologie, l'application de leurs travaux à la médecine humaine est encore lointaine. - (Intérim)

Partager cet article

Repost 0
Published by OneShot - dans Science en marche
commenter cet article

commentaires